L’Abricot

L’abricot (Prunus armeniaca), vient du latin praecoquum, « précoce », par allusion au fait que l’abricotier fleurit très tôt en saison. Il deviendra castillan (albaricoque),puis grec, arabe et espagnol. Du grec, abros,  signifie « délicat» en référence à la fragilité du fruit. Enfin, les Romains l’ont également appelé aperitum, qui signifie « fruit qui se mange facilement », du fait que le noyau se détache aisément de la chair.

Pourtant l’abricotier ne vient pas d’Arménie, mais du nord-est de la Chine. Il aurait été domestiqué il y a 4 000 ans par une peuplade chinoise qui a sélectionné des variétés particulièrement riches en sucre. Ce sont les légionnaires romains qui l’introduiront en Grèce et en Italie.  Aujourd’hui, la plus grande production d’abricots se fait dans les pays méditerranéens (Turquie, Espagne, Syrie, Grèce, France).

Le processus de déshydratation des fruits diminue leur teneur en eau, concentrant ainsi leur contenu en sucre, mais aussi en différents nutriments, incluant les vitamines et les minéraux. Cela fait de l’abricot et des autres fruits séchés des aliments intéressants sur le plan nutritif.

Propriétés Abricots séchés, 6 moitiés (21 g)
prévient la constipation
diminue les inflammations de l’estomac
diminue le risque de maladies cardio-vasculaire
Calories                        51 cal
Protéines                        0,7 g
Glucides                       13,2 g
Lipides                            0,1 g
Fibres alimentaires     1,5 g